• Nichita

5 avantages à habiter sur la Rive-Sud de Montréal

Mis à jour : avr. 9


Vue aérienne, Longueuil, Rive-Sud de Montréal

Délimitée au nord-ouest par le fleuve Saint-Laurent et à l’est par la rivière Richelieu, la Rive-Sud correspond à la banlieue sud de la grande région métropolitaine de Montréal. Encore très peu valorisée, la Rive-Sud possède plusieurs atouts pour les personnes souhaitant y poser bagage.


L’idée de vous installer sur la Rive-Sud vous a déjà traversé l’esprit ? voici 5 avantages que présente cette région qui vous feront peut-être changer d’avis.


1. Pas si loin de la métropole…

Située à moins d’une heure de voiture ou de transport en commun, le Rive-Sud présente l’avantage d’être accessible et bien desservie. Ainsi, vous pourrez bénéficier de la tranquillité et des grands territoires de banlieue tout en profitant des avantages et de la vie culturelle de la métropole - sans en subir les inconvénients.


2. Des centres commerciaux dignes des plus grandes villes

Du Quartier DIX30 aux Promenades St-Bruno, en passant par le Carrefour de la Rive-Sud, vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans les centres commerciaux de la Rive-sud. Toutes les grandes enseignes de la mode, du design et de l’alimentation y ont posé pied afin de répondre à la demande toujours croissante dans ces régions. Plus besoin de se rendre à Montréal pour faire ses achats lorsqu’on à tout à portée de bras.


3. Une meilleure qualité de vie

Selon le plus récent palmarès de Money Sense "Canada’s Best Places to Live" [1], plusieurs villes de la Rive-Sud figurent dans le top 100 des meilleurs milieux de vie à travers le Canada. On y retrouve ainsi les municipalités de Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Lambert, Boucherville, Saint-Constant et Mont-Saint-Hilaire.


De plus, c’est à Sainte-Julie, une petite ville sur la Rive-Sud que l’on peut trouver les Québécois les plus heureux. En effet, la ville a occupé pendant longtemps, le premier rang du palmarès de l’indice relatif du bonheur.


4. Un enseignement de qualité

Chaque année, l’Institut Fraser établit un classement du meilleur et du pire des établissements scolaires au Québec. Selon le plus récent palmarès, datant de 2019 [2], on y retrouve :


Pour les écoles publiques :

  • L’école d’éducation internationale située à McMasterville, qui a obtenue la note maximale de 10.

  • L’école internationale Lucille-Teasdale à Brossard, avec la note de 8,6.

  • L’école secondaire du Chêne-Bleu à Pincourt avec une note de 7,1.

Pour les écoles privées :

  • Le collège Jean de La Mennais située dans la ville de La Prairie avec une note de 9,8.

  • Le collège Saint-Hilaire, située dans la région du Mont-Saint-Hilaire, avec une note de 9,2.

  • L’école Marcellin-Champagnat, située dans la municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu avec une note de 9,2.


5. De l'immobilier accessible

La valeur médiane des maisons unifamiliales a atteint 690 000 $ sur l’Île de Montréal en février 2021 [3], tandis que sur la Rive-Sud, elle est d’environ 475 000 $. Celle-ci diminue au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’île de Montréal. Pour une copropriété, il faut débourser 400 000 $ dans la métropole, contre 300 000 $ sur la Rive-Sud.

Posts récents

Voir tout
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn